Le Pranayama : Le Guide de la respiration yogique

Découvrez Le Pranayama

Après avoir abordé le Jnana Mudra récemment, nous allons parler du Pranayama, technique de respiration yogique, qui s’accorde très bien aux Asanas. Nous allons donc voir ce qu’est la respiration Pranayama, ses bienfaits, son lien avec les Asanas, et une des façons de l’exécuter pour commencer.

Qu’est-ce que le Pranayama ?

Cela signifie "Extension de vitalité".

Par sa pratique, nous nous rendons compte que notre vitalité, Prana en sanskrit, nous pouvons mieux la contrôler et la gérer.

Sa technique est plus ou moins simple, consistant à réguler et améliorer la respiration. Le Pranayama est l'une des huit branches du yoga, comme les asanas (c'est-à-dire les poses souvent associées au yoga). Dans ces 8 branches, le pranayama vient immédiatement après les asanas et avant la méditation.

Il existe un lien entre notre mental et notre respiration, et c’est ce lien qui est mis à contribution lorsque vous pratiquez des techniques de pranayama. En améliorant sa qualité, vous améliorez votre bien-être et votre détente (physiquement, mentalement, physiologiquement et énergétiquement). Il y a donc régulation de vos nerfs et de vos hormones.

Image illustrant le Pranayama

Les bienfaits de la respiration yogique

L’objectif recherché par le Pranayama est l’équilibre avant tout. Un équilibre dans la vie quotidienne, entre action et détente. On gère au mieux notre respiration ainsi que notre énergie, tout cela pour instaurer un mode de vie plus sain. Certes cela demande une technique plus fine que pour les postures de yoga, mais cela donne également des résultats plus profonds.

Ce n’est donc pas évident à acquérir, et cela demande d’abord de maîtriser d’autres aspects du yoga avant d’y parvenir. La situation optimale est celle où vous avez déjà travaillé votre souffle via différentes postures avant de vous mettre au Pranayama. La méditation comme celle de l’ancrage à la terre peut également être très bénéfique, même si le mieux reste de vous faire encadrer par un professeur (qui a suivi une formation en Inde ou non).

L'intérieur du corps humain

Le lien avec les Asana

Votre professeur vous demande certainement très souvent de vous forcer à respirer par le nez, même lors des postures plus exigeantes, ce qui n’est pas toujours évident. Il faut le faire, car le nez agit comme un filtre qui vous permet de purifier l’air que vous respirez. C’est important de suivre cette règle, même si ce n’est pas évident au début, efforcez vous de la suivre au maximum.

La règle est, qu’en yoga, un mouvement sera en général associé à une respiration. Cela vient avec le temps, et respirer par le nez vous calme et vous concentre. Certaines postures désagréables selon vous seront alors moins pénibles. Pour des mouvements tels que les ouvertures de hanches, cela peut énormément aider surtout si, comme moi, vous trouvez cet exercice extrêmement déplaisant. Il vous faudra alors visualiser l’air qui circule dans votre hanche tout en respirant par le nez, ce qui aura comme effet de vous calmer et d’oublier la douleur.

Quelques exercices pour pratiquer la respiration pranayama

Exercices de Pranayama

Ce que nous appelons le Pranayama basique est celui qu’il est important de maîtriser avant de passer à la suite.

Allongé ou assis, posez une main sur le ventre et l’autre sur le torse.
Il faut maintenant respirer amplement, doucement tout en remplissant le bas du ventre premièrement, en montant progressivement jusqu’au haut de la poitrine.
Expirez en sens contraire, c’est-à-dire du haut de la poitrine vers le bas du ventre.

En position assise, ressentez (ou imaginez peut être au début) l'énergie qui monte de la terre vers le ciel à l'inspiration, qui redescend du ciel vers la terre à l'expiration.

Portez toute votre attention sur votre respiration et ressentez là de manière aussi subtile que possible

La respiration est un beau point d’ancrage lors de la pratique méditative : se concentrer sur l’air qui entre et sort des narines. Il est frais à l’entrée et chaud à la sortie. Vous pouvez aussi visualiser l’air qui passe par le ventre, les poumons, les clavicules puis le haut du dos et qui repart dans le chemin inverse.

Au travail, prenez parfois le temps pour vous aérer et respirer avant des moments clés de votre journée. Posez-vous calmement, en pensant à de bonnes choses et respirez. Toujours la main sur le ventre, suivez votre respiration.

 

Si cet article vous a plu, c’est que vous êtes surement quelqu’un d’intéressé par le dépassement de fonction du yoga. Vous avez des objectifs précis à atteindre, et vous êtes persuadé que le yoga peut être un formidable outil pour y arriver. Si c’est votre cas, alors nos articles sur le yoga de l’énergie et le lien entre yoga et musculation vous intéresseront certainement.


Nous vous invitons également à rejoindre notre grande communauté qui, de jour en jour, s’agrandit et fait bénéficier à ses membres de superbes avantages tels que des promotions sur toute sa boutique, des articles et ebooks exclusifs, et même des avis de maîtres yogis sur vos postures préférées.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés