Fatigue ? Stress ? Essayez la Méditation Trataka

Méditation trataka

Trata…quoi ? Derrière ce nom se cache une technique de méditation efficace et rapide. La méditation trataka (du sanskrit « concentration oculaire ») permet d’atteindre facilement un niveau de relaxation et de concentration profonde. Aussi connue sous le nom de tratak ou tratika, elle est accessible à tous, y compris aux enfants.

Le yoga trataka se pratique en deux phases, en portant alternativement son focus sur un objet extérieur (méditation grâce à la flamme d’une bougie, par exemple) avant de se tourner vers l’intérieur.

Voici comment faire l’expérience de cette technique de méditation par vous-même.

Comment pratiquer la méditation trataka ?

Bougie

Choisir un objet de trataka

La première étape pour pratiquer la méditation trataka est d’élire un objet sur lequel fixer votre attention. La flamme d’une bougie est un choix populaire. Toutefois, vous pouvez opter pour tout autre objet dans la mesure où celui-ci contraste avec le reste de son environnement (telle la flamme de la bougie dans la pénombre), revêt une importance particulière pour vous, et peut vous aider à vous détacher du monde extérieur.

L’objet de trataka peut être un objet physique, comme par exemple une icône, un objet brillant comme la lune ou le soleil levant, un point noir sur fond blanc, un cristal, etc. Vous pouvez aussi choisir un point sur votre corps, tel que le bout de votre nez (Nasagra Drishti) ou l’espace entre vos deux yeux (troisième œil ou Bhrumadhya Drishti).

Afin d’intérioriser cet objet et d’accéder plus facilement à un profond niveau de concentration, choisissez toujours le même objet de trataka.

Première phase : le regard extérieur, ou « bahir trataka. »

Asseyez-vous confortablement en position de méditation, avec votre tête, cou et torse en alignement, et placez votre objet de trataka à hauteur d’yeux à environ 50 à 60 centimètres de distance.

Fixez votre regard sur votre objet de trataka aussi longtemps que possible en évitant de cligner des yeux. Concentrez-vous sur votre respiration et tournez toute votre attention sur votre objet plutôt que sur le monde extérieur.

Ne soyez pas surpris si quelques larmes font leur apparition. Restez aussi immobile que vous pouvez tout au long de l’exercise. Si besoin, vous pouvez aussi répéter un mantra pour vous aider.

Lorsque vos yeux se fatiguent, fermez-les afin d’entrer dans la deuxième phase de méditation trataka.

Deuxième phase : le regard intérieur, ou « antar trataka. »

En fermant les yeux, vous devez être en mesure de visualiser mentalement l’image de votre objet de trataka. Concentrez-vous sur cette image rémanente en adoptant une attitude de spectateur. Lorsque cette image s’efface ou que votre imagination commence à vagabonder, ouvrez les yeux de nouveau afin de répéter la première phase.

Vous pouvez répéter le processus jusqu’à trois fois. Toutefois, ne dépassez pas une durée maximale de 10 à 15 minutes au total à moins d’être accompagné par un enseignant expérimenté dans cette technique.

Quels sont les bénéfices du yoga trataka ?

Femme qui médite

Dans le Hatha Yoga Pradipika, la méditation trataka est considérée comme la sixième et dernière pratique de purification du corps physique. En effet, elle établit une relation entre la purification du corps et du psychique, contrôlant votre mental conscient et subconscient.

La pratique régulière du yoga trataka a de nombreux bénéfices. Au-delà du sentiment de concentration et de relaxation intense qu’elle entraîne, cette forme de méditation permet de renforcer votre efficacité et vos capacités de concentration à long terme. Elle peut également vous aider à améliorer votre mémoire et vos facultés d’expression.

Du point de vue physiologique, la méditation trataka peut aussi vous aider à booster votre vision en renforçant vos muscles oculaires. Elle est recommandée dans la lutte contre l’insomnie : une courte session de trataka juste avant d’aller se coucher est une garantie pour une nuit paisible et revigorante. Ceux qui souffrent de problèmes d’incontinence pourraient aussi en bénéficier.

Enfin, la méditation trataka est instrumentale pour le bien-être mental. Elle a un effet calmant qui permet notamment aux individus souffrant d’anxiété ou de stress de se stabiliser et d’améliorer leur qualité de vie.

Quelques conseils à suivre avant de se lancer dans la méditation trataka

Pratique méditation trataka

En dépit de sa simplicité apparente, la méditation trataka ne s’improvise pas. Afin de procéder dans des conditions optimales, n’oubliez pas de suivre ces quelques règles.

  • La pratique du trataka n’est pas recommandée aux personnes souffrant de troubles psychologiques tels que la schizophrénie ou ayant tendance aux hallucinations.
  • L’apprentissage de cette forme de méditation doit être progressif et rester limité à 10-15 minutes de durée totale et trois répétitions.
  • Votre objet de trataka doit être aussi immobile que possible pour favoriser la concentration. Si vous choisissez la flamme d’une bougie, assurez-vous qu’il n’y ait pas de courant d’air.
  • Il est préférable de pratiquer la méditation trataka dans un lieu avec une faible luminosité. Comme pour toute forme de méditation, choisissez un endroit calme où vous ne serez pas interrompu. Portez des vêtements confortables, comme des leggings Yooga Pants.
  • Ne vous découragez pas ! La méditation trataka est une pratique sur la durée !

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à essayer la méditation trataka par vous-même et de faire l’expérience de ses nombreux bénéfices !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés