Parsvottanasana : réaliser l’étirement intense des flancs

La Posture Parsvottanasana ou l'étirement intense des flancs

Pour compléter votre portfolio de postures de yoga, nous allons aujourd’hui aborder le Parsvottanasana, également appelé l’étirement intense des jambes.

Pour commencer, nous allons vous expliquer au mieux ce que c’est, pour ensuite enchaîner avec les bienfaits que cela vous apportera. Nous enchaînerons ensuite avec la façon de l’effectuer bien évidemment,  pour terminer avec nos conseils sur la manière de bien l’exécuter, et les erreurs à éviter.

Qu’est-ce que la posture « Parsvottanasana »

Le Parsvottanasana est une posture debout asymétrique. Vous effectuez un étirement intense de vos flancs, c’est-à-dire de vos côtes et de votre buste.

Littéralement, le mot est composé de 3 qui ont tous une signification bien précise : Parshva qui signifie flanc, Uttana qui signifié étirement intense et Asana qui est un mot que nous employons régulièrement sur le blog, qui signifie la posture. La définition du mot est alors on ne peut plus équivoque.

C’est également une posture très connue, avec vos jambes écartées d’un mètre environ, le tronc fléchi sur la jambe avant et votre tête sur votre jambe. Les mains en Namasté sur le dos, et vos hanches fléchies en avant. Nous verrons plus loin comment arriver à cette posture étape par étape.

Les bienfaits de l’étirement intense des flancs

Au niveau physique : Cette posture debout asymétrique renforce tout ce qui touche aux jambes, en plus des chevilles et des pieds. Au niveau des poignets, des épaules et des hanches, vous saurez également observer de larges progrès de la souplesses. Votre dos et vos abdos seront tonifiés, en plus de votre posture qui sera moins voûtée. Finalement, votre respiration sera favorisée grâce à la position de vos bras.

Au niveau psychique: Comme pour beaucoup d’exercices de yoga, cela favorise le calme et la concentration. Celui-ci est incroyablement efficace pour conscientiser votre travail de posture et développer la proprioception. Cet exercice d’ancrage travaille l’équilibre aussi bien physique que psychique.

Au niveau énergétique : vous êtes dans une posture inversée, vos chakras supérieurs sont plus bas que les chakras inférieurs, ce qui va unifier votre circulation énergétique. L’ouverture de la zone Anahata (coeur) en flexion apporte une grande présence à cette posture.

Comment réaliser cette posture et les erreurs à éviter

  • Inspirer profondément et étirer l’avant du corps.
  • Joindre les 2 mains derrière le dos et tirer les épaules et les coudes vers l’arrière.
  • Expirer tout en tournant les poignets et en montant au milieu du dos, les doigts au niveau des omoplates (Namaste)
  • Inspirer et Ecarter les jambes latéralement de 1m env. Expirer.
  • Inspirer et tourner le buste vers la droite. Tourner le pied droit de d’un quart de tour vers la droite, de sorte à l’aligner avec le buste. Tourner le pied et la jambe gauche de 75° à 80° vers la droite en gardant le pied gauche étiré le plus possible et la jambe gauche tendue au genou. Ouvrir l’avant du corps en penchant la tête un petit peu vers l’arrière.
  • Tout en penchant le buste vers l’avant, amener la tête sur le genou, ou sur le tibia si vous en êtes capable. Allonger progressivement le dos et le cou. Tendre les 2 jambes et monter vos rotules jusqu’où vous savez.
  • Garder la posture pendant 20 à 30 sec. en respirant normalement. Effectuez des rotations de votre buste autour des hanches en déplaçant la tête vers le genou gauche.
  • Refaites le même circuit dans l’autre sens, de sorte à terminer la rotation complète.
  • Expirer, libérer les mains, revenir en Tadasana.

(source : Yogamrita)

La Posture Parsvottanasana

Nos conseils pour débuter avec le Parsvottanasana 

C’est un très bon exercice d’assouplissement et même de renforcement musculaire en général, mais il faut faire attention à certains points. Premièrement, il faut, comme pour les postures de yoga moins exigeantes comme la Posture du Croissant de Lune, bien s’échauffer auparavant. Ce sont des postures qui peuvent se montrer dévastatrices si vos muscles sollicités ne sont pas chauds au moment de l’exécution.

Renseignez-vous un maximum pour éviter ce genre de situation, nous allons très bientôt aborder le sujet, restez connectés ! Ensuite, il y a des situations contre-indiquées à la pratique de cette posture. Si vous avez de lourds problèmes cardiaques par exemple, ou des problèmes de dos que vous pouvez risquer d’aggraver.

Demandez toujours l’avis de votre médecin avant de vous lancer, si vous n’êtes pas sûr de pouvoir assumer de tels efforts. Finalement, le plus important est de toujours y aller à votre rythme, ne forcez pas et ne vous obstinez pas à court terme. Savoir prendre le temps est également une vertu, car cela ne signifie pas stagner mais faire les choses bien.

Nous vous conseillons par ailleurs de jeter un œil à cette vidéo réalisée par Celine Antoine afin d'avoir une idée de la manière dont il faut effectuer cette posture.

 

C’est donc ici que nous nous quittons pour cet article sur le Parsvottanasana, où la posture de l’étirement intense des flancs. Après avoir expliqué ses origines et ses grandes lignes, nous avons vu les bienfaits directs sur votre organisme, la meilleure façon de la pratiquer et quelques conseils et contre-indications pour terminer.

Nous espérons que cet article vous a plu, et si c’est le cas, que vous n’hésiterez pas à aller lire les autres que nous proposons sur notre blog comme celui sur le Tadasana, que nous vous laissons découvrir.

Faire partie d'une communauté de yoga est un élément important pour les jeunes yogis enthousiastes lorsqu'ils débutent leur voyage. Nous vous proposons donc de nous rejoindre pour recevoir nos meilleures offres, nos nouveaux produits en avant-première et les conseils de nos experts yogis.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés